Films Italiens

12 décembre 2011 par - DVD

Sur Amazone.it comme me l’ont signalé plusieurs internautes, on peut acheter des films formidables dont beaucoup hélas ne sont pas sous-titrés. Ce n’est pas grave pour TRENO POPOLARE de Raffaelo Matarazzo, le propos est tellement clair, les personnages si bien dessinés que tout est facilement compréhensible. Il s’agit d’évoquer ces premiers trains de vacances destinés à faire découvrir les plages, la mer, aux classes populaires, initiative mussolienne comparable aux trains de plaisir que mit sur pied le Front populaire. Peu ou pas d’intrigue, de multiples personnages avec leurs peines, leurs joies. Une des premières musiques de Nino Rota. En bonus plusieurs documentaires de Matarazzo évoquant les travaux menés par Mussolini pour assécher les marais (Eclipse vient de regrouper pour Criterion, dans un coffret, plusieurs des mélodrames de Matarazzo dont le PECHÉ D’UNE MÈRE, mélodrames le plus souvent joués par Amedeo Nazzari et Yvonne Sanson et analysés avec lyrisme par Jacques Lourcelles. Je vais me ruer sur ce coffret pourvu de sous-titres anglais, n’ayant que des cassettes usées).

Dans la même veine se situe DIMANCHE D’AOUT de Luciano Emmer, cinéaste méconnu. Même principe : une œuvre chorale avec une myriade de personnages issus cette fois de milieux très différents (il y a des riches, des nobles, des pauvres, des religieuses), brassés avec un vrai brio, un sens de la vie collective, une vivacité visuelle. Mais l’absence de sous-titres m’a gêné, le dialogue étant plus important, plus vital que dans TRENO POPOLARE.

I NOSTRI SOGNI est je crois le premier Cottafavi et là le dvd a des sous-titres français. C’est une comédie douce-amère où le génial de Sica, dans un personnage proche de ceux qu’il incarna chez Camerini, essaie à coup d’arnaques, de bluff, de manger à sa faim sinon de survivre. Il ment, séduit, invente des remèdes miracles sous l’œil de son complice de plus en plus désabusé (leur couple est une merveille). Le ton est délicat, léger, élégant.

De Sica est encore plus génial en pickpocket, chef d’une famille d’escrocs et de voleur dans laquelle tombe le malheureux Marcello Mastroianni dans DOMMAGE QUE TU SOIS UNE CANAILLE d’Alessandro Blasetti, comédie extrêmement drôle. Surtout à partir du moment où entre De Sica avec ses mille et une manières de piquer une valise. Il faut le voir, aidé par la très jeune et super sexy Sophia Loren, sa fille qui surclasse parfois le père, retourner dans un commissariat des témoins, des accusateurs pendant qu’elle tourmente, séduit, vampe, vole le pauvre Marcello. Les scènes dans l’appartement avec toute la famille (dont la grand-mère qui lève le coude) sont absolument désopilantes.

Commentaires (8)

 

  1. nike tn dit :

    根本没有的情节

  2. jean-charles freycon dit :

    Formidable, le coffret Matarazzo chez Criterion…

  3. old timer dit :

    Le film « dommage que tu sois une canaille » est de toute façon disponible en France chez M6 video (en vostfr); le film est formidable notamment grâce au duo Mastroianni-Loren qui fonctionne déjà à la perfection.

    Du reste la jeune Sophia Loren est ici ébouriffante, plus craquante que dans aucun autre de ses films à ma connaissance. A voir pour elle en priorité !

  4. Marc Salomon dit :

    Via  » amazon.it  » beaucoup de films dans la collection  » Cristaldifilm  » dont ceux de Maselli (cinéaste sous-estimé à mon sens, aidé il est vrai par le toujours remarquable travail en n&b de Gianni di Venanzo) et en vrac : Malombra, Carousel Napolitain, Le Bandit, Le Moulin du Po, Le Chemin de l’espérance, La Ragazza di Bube, Pâques sanglantes, Kean (un des rares films réalisés par V. Gassman)…

  5. richpryor dit :

    Votre description du rôle de Sophia Loren me fait me ruer sur ce film. Je veux la voir tourmenter, séduire et voler tout de suite!

Laisser un commentaire en réponse á Bertrand Tavernier

(Seuls les messages ayant attrait aux DVD - thème de ce blog - seront publiés.)